une bonne et une mauvaise nouvelle


Avant de commencer, je veux t'annoncer qu'on a commencé à être actifs sur Instagram!

On va y publier du contenu exclusif, surtout sous forme de courts vidéos

Pour nos suivre, clique ici!

=====

Lors de ma dernière chronique, j'ai étalé quelles sont les cibles minimales à atteindre pour éviter de s'exposer à des problèmes de santé précoce

Mais qu'est-ce qu'on fait si on veut mieux que ça?

Et si on voulait vivre le plus longtemps possible dans le meilleur état possible?

Il y a une bonne, et une mauvaise nouvelle

La bonne, c'est que ça ne prend pas vraiment plus de temps qu'atteindre les cibles minimales

La mauvaise, c'est qu'on doit se creuser les méninges

Fibres, protéines, nombre de pas quotidiens, ça ne change pas vraiment

Par contre, on doit ajouter:

1. Connaitre et respecter son budget calorique hebdomadaire par rapport à ses objectifs

Déficit, maintien, gain de muscle, peu impore; ça requiert des cibles caloriques différentes, qui varient également en fonction du temps qu'on veut se donner pour y arriver

Quand on veut atteindre un objectif précis sans détours, il n'y a aucune autre "méthode" de régulation calorique qui est valide

Simplement "jeûner" ou faire la diète keto, ça n'existe pas quand on parle d'accomplir des objectifs moindrement ambitieux; on doit absolument tenir un journal alimentaire

2. Suivre une planification en entraînement adaptée à nos objectifs et notre niveau

Rendu à un certain niveau (2 ans+ d'entraînement constant), la sophistication de la planif devient importante

Nos forces et nos faiblesses inhérentes se manifestent, et on doit s'ajuster en conséquence, sinon on tourne un peu en rond

3. La consommation d'alcool doit être essentiellement réduite à zéro

Alcool et santé sont malheureusement incompatibles; passé 3 consommations par semaine on s'expose à des problèmes, en plus de nuire massivement au sommeil et à l'entraînement

(Je m'excuse, c'est pas moi qui fait les règles!)

4. Notre système de soutien devient crucial

C'est à toute fins pratiques impossible de maintenir ce mode de vie sans avoir l'appui de nos proches ou d'une communauté

Soit on fini par régresser, soit on s'isole -- et les deux sont néfastes (surtout l'isolement)

On peut montrer l'exemple, et c'est louable

Mais ça prend également des gens qui nous inspirent et nous motivent à continuer

=====

Tu auras remarqué que la différence entre les cibles minimales de la dernière chronique, et les cibles optimales que j'ai présenté aujourd'hui, est surtout au niveau de l'intention

Manger & planifier son alimentation avec intention

Bouger & planifier son entraînement avec intention

Même organiser sa vie sociale avec intention

Peut-être que tu trouves tout ça un peu "too much"; et c'est vrai que ce n'est pas pour tout le monde

Pour moi, tant que tu es heureuse, c'est ça qui compte!

Mais si toi ça te parle, d'agir avec intenion, et que tu aimerais de notre aide pour atteindre tes objectifs une fois pour toutes..

Clique ici et remplis ce formulaire pour prendre rendez-vous avec nous

À+
Coach Seb

PS Prête à aller plus loin? Voici comment on peut t'aider:

#1 Pour enfin y voir clair en santé et te mettre en forme de manière durable:

Procure toi mon livre, « Décide » (versions papier, PDF & audio disponibles)

#2 Jette un coup d'oeil à nos meilleurs outils

12 Plans d'entraînement | 300+ recettes santé | Le programme Propulsion

#3 Deviens une cliente:

Applique pour notre coaching privé

#4 Suis-moi sur les réseaux! (Facebook | Instagram)

Coach Seb

J'écris des chroniques sur le mindset, la motivation, l'entraînement, l'alimentation et le changement d'habitudes de vie

Read more from Coach Seb

Le dernier mythe que je vais déconstruire dans cette mini-série, et non le moindre, est probablement le plus répandu en alimentation(Tellement que j'en ai fait une petite vidéo)Le mode "privation" du corps n'existe pasTu l'as sûrement déjà entendu; le corps se mettrait à "stocker plus de gras" si on est en déficit calorique Ce mythe est particulièrement persistant parce qu'il est appuyé par une mini-véritéC'est absolument vrai que notre corps s'adapte lorsqu'on est en déficit caloriqueMais il...

Les réseaux sociaux sont infestés de mensonges ou d'exagérationsEt aujourd'hui je vais mettre le feu à un autre mythe ;) :Il n'y a pas d'aliment ou de supplément qui peut faire "brûler du gras" Le mythe va comme suit:Molécule X ou aliment Y soit augmente le métabolisme, ou favorise la consommation ("brûlage") de grasCes concepts sont distincts, donc je vais les traiter à part1. La seule et unique manière d'augmenter le métabolisme est via un stimulant, comme la caféineTOUS les fat-burners sur...

Pour ma dernière chronique sur les mythes en entraînement, je vais déborder un peu parce que ce n'est pas exactement un mythe (Ne t'inquiète pas, je vais adresser l'alimentation dans les prochaines ;) )Aujourd'hui je veux plutôt parler d'une croyance limitante qui habite bien des gens, mais surtout des femmes:Quand elles se disent que la muscu, ce n'est pas "pour elles"Elles se disent que c'est pour les gars qui font du chest-brasOu les filles superficielles qui passent leur vie devant le...