le strict minimum


Atteindre ses objectifs, c'est simple

Suffit de faire les bonnes affaires, pendant longtemps

(Ok merci Seb.. mais encore?)

La première étape est donc de d'établir quelles sont ces "bonnes" affaires

À mon sens, on peut diviser les cibles en deux catégories:

1. Les cibles minimales

2. Les cibles optimales

Les cibles minimales sont essentiellement universelles; même une personne en super forme qui manquerait à un seul de ces critères s'expose à des problèmes de santé précoces

On doit minimalement:

- Manger 25g de fibres par jour pour les femmes, et 38 pour les hommes
- Manger environ 75-125g de protéines par jour (1.5g par kg de poids corporel)
- Marcher un minimum de 7000 pas par jour
- Faire un minimum de 150 minutes d'activité physique modérée par semaine
- Dormir minimum 7h CHAQUE nuit

Ouf, ça en fait du stock, non?

Si tu rencontres 4 sur 5 de ces cibles, c'est simple; suffit de rencontrer celle qui manque

Mais si tu en manques 2 ou plus, comment faire pour prioriser?

On profite de ce que j'appelle la loi du 0 à 1

En santé, comme dans tous les domaines, plus on est "avancé", moins chaque progression apporte de bénéfice, et vice versa

Par exemple, passer de 25g à 35g de fibres par jour apporte beaucoup moins de bénéfices que de passer de 0 à 10g, même si on parle d'une augmentation de 10g dans les deux cas

Donc, on doit commencer par la cible de laquelle on est la plus loin, comme le bénéfice sera plus grand, tangible, et rapide!

On peut également travailler sur plusieurs cibles en même temps, si elles sont dans des sphères différentes

Par exemple, je suggère de ne pas augmenter son nombre de fibres et de protéines simultanément, surtout s'il y a beaucoup de travail à faire sur les deux

Mais c'est faisable de se coucher plus tôt, en plus d'augmenter ses fibres OU ses protéines

Ou faire un entraînement hebdomadaire de plus, et augmenter ses fibres

Comme chaque sphère est dissociée des autres dans l'horaire & nos habitudes, les combiner nous permet de vivre plusieurs victoires par semaine, voire par jour

Et ce momentum est absolument crucial pour maintenir la fameuse motivation ;)

(Bon, je sais bien que tu es curieuse à propos des cibles optimales.. je t'en parle dans la prochaine!)

À+
Coach Seb

PS Prête à aller plus loin? Voici comment on peut t'aider:

#1 Pour enfin y voir clair en santé et te mettre en forme de manière durable:

Procure toi mon livre, « Décide » (versions papier, PDF & audio disponibles)

#2 Jette un coup d'oeil à nos meilleurs outils

12 Plans d'entraînement | 300+ recettes santé | Le programme Propulsion

#3 Deviens une cliente:

Applique pour notre coaching privé

#4 Suis-moi sur les réseaux! (Facebook | Instagram)

Coach Seb

J'écris des chroniques sur le mindset, la motivation, l'entraînement, l'alimentation et le changement d'habitudes de vie

Read more from Coach Seb

Le dernier mythe que je vais déconstruire dans cette mini-série, et non le moindre, est probablement le plus répandu en alimentation(Tellement que j'en ai fait une petite vidéo)Le mode "privation" du corps n'existe pasTu l'as sûrement déjà entendu; le corps se mettrait à "stocker plus de gras" si on est en déficit calorique Ce mythe est particulièrement persistant parce qu'il est appuyé par une mini-véritéC'est absolument vrai que notre corps s'adapte lorsqu'on est en déficit caloriqueMais il...

Les réseaux sociaux sont infestés de mensonges ou d'exagérationsEt aujourd'hui je vais mettre le feu à un autre mythe ;) :Il n'y a pas d'aliment ou de supplément qui peut faire "brûler du gras" Le mythe va comme suit:Molécule X ou aliment Y soit augmente le métabolisme, ou favorise la consommation ("brûlage") de grasCes concepts sont distincts, donc je vais les traiter à part1. La seule et unique manière d'augmenter le métabolisme est via un stimulant, comme la caféineTOUS les fat-burners sur...

Pour ma dernière chronique sur les mythes en entraînement, je vais déborder un peu parce que ce n'est pas exactement un mythe (Ne t'inquiète pas, je vais adresser l'alimentation dans les prochaines ;) )Aujourd'hui je veux plutôt parler d'une croyance limitante qui habite bien des gens, mais surtout des femmes:Quand elles se disent que la muscu, ce n'est pas "pour elles"Elles se disent que c'est pour les gars qui font du chest-brasOu les filles superficielles qui passent leur vie devant le...